L'actualité du MBC Mai 2020 : vous nous écrivez

Chères amies, Chers amis,

Vous êtes nombreux à nous interroger sur la réouverture de vos clubs et sur les moyens à mettre en œuvre afin de respecter les consignes sanitaires pour une reprise en toute sécurité et conforme aux instructions des autorités.

Je comprends votre impatience, mais le retour à la normale n’est malheureusement pas encore d’actualité. L'état d'urgence a été prolongé jusqu'au 10 juillet.
Le plan de déconfinement est régionalisé et selon que l'on se situe en zone verte ou zone rouge, les conditions sanitaires sont différentes ; elles dépendent aussi des secteurs d'activité.
Jusqu’au 3 juin, les rassemblements de plus de 10 personnes restent interdits.

Pour autant nous préparons la reprise, qui pourra peut-être, espérons-le, avoir lieu en juin, au moins pour les cours.
C’est pourquoi la cellule de crise de la FFB a créé plusieurs groupes de travail :
> Une commission sanitaire pilotée par Pierre Rimbaud (médecin, conseil en stratégies de santé et en développement bio scientifique).
> Un groupe de travail chargé de réfléchir sur un "plan club" confié à Ève Scheltens.
> Un groupe de travail chargé de gérer le "fonds de solidarité" animé par Jean-Louis Counil.
Deux adresses mails dédiées ont été créées afin que vous puissiez nous faire part de vos idées et suggestions pour :
   > La commission sanitaire : protocole-sanitaire@ffbridge.fr
   > Le plan club : plan-club@ffbridge.fr

La commission sanitaire traitera du protocole sanitaire de reprise de l’activité en clubs. Pour le construire nous allons nous appuyer sur des clubs et des joueurs volontaires, en accord avec les autorités territoriales concernées.
Pour l’ensemble de nos entités, ce plan sanitaire, générique et spécifique lié à notre activité, sera présenté à un comité d'experts indépendants. Il pourrait servir de modèle à d'autres activités culturelles (échecs, tarot...)
L’objectif est d’assurer la sécurité des joueurs et la sécurité juridique des dirigeants de clubs.

Pierre Rimbaud, pilote de la commission sanitaire, a proposé de travailler sur cinq thématiques :
> L’étude juridique. Emmanuelle Monod s’en charge.
> Les demandes d’autorisations réglementaires. Emmanuelle Monod.
> La définition du protocole sanitaire prenant en compte nos obligations vis-à-vis des joueurs, du personnel, des bénévoles et des professionnels. Alain Verdier (ancien directeur d'un centre hospitalier) y travaille avec Martine Begin.
> L’étude d'une nouvelle organisation de jeu et des besoins en équipements qui en découlent, gérée par Serge Plasterie et Alain Verdier.
> Le volet budgétaire sera sous la houlette de Bruno Sarrasin.

Ces groupes de travail sont déjà opérationnels. Nous vous informerons de l’avancée de leurs travaux dès que possible.

Notre priorité absolue est la réouverture des clubs et ensemble nous contribuerons à la réussite de notre déconfinement.

Patrick Bogacki
Président de la FFB

Lisez la Gazette 22

 

Témoignages :

jouez sur BBO Funbridge

communiquez

... et sur l'actualité

 

et la Gazette 23

... jeu concours quiz

Système d'enchères...

 

L'actualité du MBC Avril 2020 : vous nous écrivez

J'espère que vous allez tous bien pour attaquer la suite du confinement.
Quelques nouvelles des cours de bridge donnés par les bénévoles qui " se décarcassent !!!" Nous n'abandonnons pas nos élèves !
    Gérard envoie régulièrement des exercices à ses élèves et les engagent à jouer sur internet.
     Dominique relayée par Didier et Thierry a initié la mise en place des cours débutants première année avec "ZOOM"  genre visio conférence. J'ai pu y assister et cela marche très bien : les élèves répondent présents à une heure donnée d'avance et suivent en direct un cours donné. Tout le monde se voit et les élèves participent.
      Quant à moi je me suis lancée dans l'enregistrement d'une vidéo mise en ligne que les élèves peuvent regarder autant de fois qu'ils le veulent. Tous m'ont renvoyé un écho positif donc je continue.

A l'initiative de Serge notre trésorier, Quentin a organisé le tournoi d'accession d'avril sur BBO: Il a réuni 5 tables (une sixième prévue n'a pas pu se connecter)  et  les joueurs ont regretté qu'il n'y en ait pas un deuxième dans le mois. Il fera la même chose pour celui de mai.
Il a également initié les tournois du mardi et du vendredi  sur Funbridge auxquels un certain nombre de licenciés du club participent.

Voilà quelques infos sur la vie de notre club.
Prenez soin de vous soyez prudents et bon courage pour les semaines à venir.
Amicalement
Martine

B'jour,
Quelques uns rejoignent des tournois sur BBO...
Hier soir, nous avions fait une table BBO avec Antoinette, Cidalia et Evelyne... si on ne traine pas trop on joue facilement une dizaine de donnes à l'heure... Dans cette version "bridge de salon" on joue la quantité/durée que l'on veut... c'est pas trop contraignant... il suffit de se donner rendez-vous.
Amicalement,
Serge

C'était en mars 2020 ...

Les rues étaient vides, les magasins fermés, les gens ne pouvaient plus sortir. Mais le printemps ne savait pas, et les fleurs ont commencé à fleurir, le soleil brillait, les oiseaux chantaient, les hirondelles allaient bientôt arriver, le ciel était bleu, le matin arrivait plus tôt.

C'était en mars 2020 ...

Les jeunes devaient étudier en ligne, et trouver des occupations à la maison, les gens ne pouvaient plus faire de shopping, ni aller chez le coiffeur. Bientôt il n'y aurait plus de place dans les hôpitaux, et les gens continuaient de tomber malades.

Mais le printemps ne savait pas, le temps d'aller au jardin arrivait, l'herbe verdissait.

C'était en mars 2020 …

Les gens ont été mis en confinement pour protéger les grands-parents, familles et enfants. Plus de réunion ni repas, de fête en famille. La peur est devenue réelle et les jours se ressemblaient.

Mais le printemps ne savait pas, les pommiers, cerisiers et autres ont fleuri, les feuilles ont poussé.
Les gens ont commencé à lire, jouer en famille, apprendre une langue, chanter  sur le balcon en invitant les voisins à faire de même, ils ont appris une nouvelle langue, être solidaires et se sont concentrés sur d'autres valeurs.

Les gens ont réalisé l’importance de la santé, la souffrance, de ce monde qui s'était arrêté, de l’économie qui a dégringolé.

Mais le printemps ne savait pas. Les fleurs ont laissé leur place aux fruits, les oiseaux ont fait leur nid, les hirondelles étaient arrivées.

Puis le jour de la libération est arrivé, les gens l'ont appris à la télé, le virus avait perdu, les gens sont descendus dans la rue, chantaient, pleuraient, embrassaient leurs voisins, sans masques ni gants.

Et c'est là que l'été est arrivé, parce que le printemps ne savait pas. Il a continué à être là malgré tout, malgré le virus, la peur et la mort. Parce que le printemps ne savait pas, il a appris aux gens le pouvoir de la vie.

Auteur anonyme, diffusé par Midi Libre

Envoyé par Didier Petit.

Tout va bien se passer, restez chez vous, protégez-vous, et vous profiterez de la vie.

Mais surtout restez confiants et gardez le sourire !